Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOTION DU MRAP du VAL-DE-MARNE

POUR L’ASSEMBLEE GENERALE NATIONALE DU MRAP DU 21 JUIN 2014.

 

APRES LES ELECTIONS MUNICIPALES, PUIS EUROPEENNES,IL Y A URGENCE.

 

La montée inquiétante des idées racistes et réactionnaires a propulsé partout, en France comme dans l’ensemble de l’Europe des organisations d’extrême droite, populistes et/ou néo-nazies qui aspirent à prendre le pouvoir et qui représentent un véritable danger.

La droite « décomplexée » et l’extrême droite cherchent à s’attaquer aux libertés, aux droits fondamentaux, aux droits des salariés, des femmes des homosexuels et bien sûr des étrangers. Elles dénigrent les valeurs d’égalité et de solidarité.

En ce qui concerne la vie des étrangers, partout en Europe, les gouvernements de droite développent les idées les plus rejetantes. La « maîtrise des flux migratoires » est leur obsession, ce qui signifie en pratique

la fermeture et un contrôle policier renforcé des frontières,

l’ « oubli »de l’existence d’un travail sans droit, véritable esclavage moderne,

les expulsions, qui représentent toujours un traumatisme humain considérable,

les contrôles au faciès qui légitiment le racisme,

la stigmatisation des étrangers qui deviennent tous des fraudeurs.

Les gouvernements sociaux-démocrates, (en France celui de F.Hollande), appliquent la même politique. Les mots ne sont plus exactement les mêmes : les expulsions sont maintenant « fermes et humaines » ; comme s’il pouvait être humain d’expulser quelqu’un contre son gré ! La fermeté, elle, est identique à celle de la droite !

Aujourd’hui, le gouvernement Hollande entend faire passer cette politique tout en recommandant aux associations anti-racistes de prioriser la lutte contre les discriminations racistes. Or celles-ci sont toujours le sommet de l’iceberg visible et inadmissible de l’existence de l’inégalité des droits. Le MRAP les a toujours combattues et bien sûr continuera de le faire tant elles sont toujours blessantes et humiliantes.

Mais le MRAP doit concentrer son énergie pour lutter prioritairement contre la politique gouvernementale actuelle concernant l’immigration et le droit des étrangers.

Nous ne pourrons pas lutter efficacement contre les idées et les scores électoraux de l’extrême droite, si nous ne condamnons pas maintenant cette politique.

Oui nous sommes tous des enfants d’étrangers. Nous voulons une société qui permette une vie harmonieuse entre toutes et tous, Nous combattons l’idéologie qui génère et conforte le racisme : nous refusons l’exaltation de la notion de performance quand elle ne sert qu’à obéir aux lois de la recherche du profit, nous combattons l’individualisme forcené destiné à mettre en concurrence les personnes, à les diviser, nous combattons le nationalisme qui s’inspire des mêmes valeurs de compétition et de violence au détriment de l’échange égal et de la coopération.

Aussi, pour toutes ces raisons, nous ne tolérons aucune agression raciste, qu’elle soit antisémite, anti-maghrébine, anti-noire, anti-roms… En particulier, nous dénonçons plus particulièrement la persécution actuelle des Roms par le gouvernement Valls.

NOUS CONTINUONS D’EXIGER

la régularisation de tous les sans papiers travaillant aujourd’hui en France.

la liberté de circulation qui ne doit pas être réservée au capitaux, aux marchandises et aux riches. La terre appartient à tous

l’égalité des droits : nous demandons l’instauration en France et dans tous les pays d’une « citoyenneté de résidence », dissociée de la nationalité, qui donne des droits égaux à tous les citoyens et le droit de vote à toutes les élections.

IL NOUS FAUT CHANGER DE VITESSE DANS L’EXPRESSION DE NOS REVENDICATIONS.

La mobilisation du 12 Avril a été un succès. Elle a montré qu’un mouvement très large peut avoir une première expression contre la politique économique du gouvernement, contre le pacte de responsabilité, contre la politique d’austérité, contre la destruction/ privatisation des différents services publics. Dans cette manifestation se sont rassemblés aussi des sans papiers, des féministes, des défenseurs du droit au logement…Les organisations anti-racistes doivent s’inscrire de façon encore plus visible dans ce mouvement.

Le MRAP appelle donc les autres associations anti-racistes à s’unir et se joindre à ce mouvement pour qu’il se poursuive, se développe et pour l’enrichir de toutes les valeurs antiracistes, d’égalité des droits, de toutes les valeurs démocratiques. Nous voulons que convergent les révoltes et les espoirs d’une société différente de celle des adeptes des « manifs pour tous ». C’est la meilleure façon de mettre fin à la menace du FN et de l’extrême droite partout en Europe .

IL EST TEMPS DE NE PAS ATTENDRE. Nous n’allons pas rester les bras croisés encore pendant 3 ans et laisser Hollande continuer sa politique catastrophique et démobilisatrice !

Tag(s) : #MRAP, #Immigrés et étrangers