Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au nom d’une politique impitoyable du « chiffre »
et de la « Chasse aux étrangers »
Ivan, 12 ans, entre la vie et la mort :
Une honte intolérable pour la « patrie des droits de l’homme » 
 
 
Hier, 9 août 2007 - au cœur d’un été favorable, comme tous les autres, aux « mauvais coups » - un enfant de 12 ans, Ivan, de père russe et mère qui serait d’origine russo-tchétchène, est tombé du quatrième étage de l’immeuble d’Amiens où demeurait la famille, en voulant sans doute suivre son père qui tentait d’échapper, par les balcons extérieurs, à une visite domiciliaire de la police et au danger ressenti comme imminent d’ une reconduite forcée à la frontière.
 
Ivan est actuellement entre la vie et la mort.
 
Seules les enquêtes qui seront diligentées permettront de mieux cerner les circonstances de ce terrible drame.
 
Quoi qu’il en soit, le MRAP tient à dénoncer les conditions de plus en plus intolérables, aujourd’hui en France, de la chasse à l’étranger. Il tient aussi à exprimer aux parents d’Ivan son soutien et sa très profonde sympathie dans leur douleur. Il forme des vœux fervents pour que cet enfant puisse sortir du coma, retrouver la santé et soit rendu à ses parents.
 
Pour faire du « chiffre » - 120.000 arrestations pour 25.000 reconduites en 2007 - dans le renvoi vers leurs pays de départ de personnes et de familles sans papiers et de réfugiés déboutés de leurs demandes de protection, le nouveau gouvernement, perpétuant les méthodes du précédent, ne cesse de renforcer la chasse à l’étranger – hommes et femmes, familles constituées, enfants – et multiplie les interventions musclées de la force publique, sur réquisitions des parquets, en tous lieux publics et domiciles.
 
Il s’agit là d’une honte intolérable pour la « patrie des droits de l’homme » qui, tournant chaque jour un peu plus le dos à son histoire et à ses engagements internationaux, devient un lieu de peur, de souffrance et de violence pour celles et ceux, étrangers et vulnérables, qui n’aspirent qu’à y trouver refuge et sont traités comme ne devraient pas l’être des criminels.
 
Le MRAP appelle à des politiques qui tournent le dos à toutes formes de violence contre les personnes sans papiers et garantissent le respect du droit d’asile et des droits fondamentaux des étrangers présents en France.
 
 
Paris, 10 août 2007
Tag(s) : #Immigrés et étrangers