Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué de presse

Propos de Raymond Barre à France Culture :
le MRAP exprime son indignation et son inquiétude

Le MRAP est indigné par les propos tenus par Raymond Barre lors de l’émission de France Culture « le rendez vous des politiques », le 1er mars 2007.
Avec cynisme, l’ancien Premier Ministre prend tour à tour la défense de Maurice Papon, de Bruno Gollnisch et maintient ses propos odieux sur l’attentat de la rue Copernic.

Raymond Barre affirme son indifférence face aux accusations d’antisémitisme qui pourraient être portées contre lui et
· Exonère de sa responsabilité Maurice Papon condamné pour complicité de crimes contre l’humanité par les Assises de Bordeaux pour son rôle dans la déportation de 1690 adultes et enfants juifs pendant la seconde guerre mondiale
· Rend hommage à son « courage » en tant que Préfet en Algérie puis Préfet de police à Paris au moment des évènements de Charonne.

Le MRAP rappelle qu’en réalité Maurice Papon n’a jamais exprimé le moindre regret quant aux déportations qui ont eu lieu sous sa responsabilité et qu’il a mis en œuvre une politique de « maintien de l’ordre » après les massacres du Constantinois puis pendant la sale guerre d’Algérie. Il est également responsable du massacre d’Algériens le 17 octobre 1961 et de la répression qui fit 9 morts le 8 février 1962 au métro Charonne.

Raymond Barre n’hésite pas à forcer encore le trait, s’il en était besoin, en répudiant tout regret à propos de sa propre déclaration lors de l’attentat de Copernic : « un attentat odieux qui voulait frapper les Juifs se trouvant dans cette synagogue et qui a frappé des Français innocents qui traversaient la rue Copernic » sans oublier de mentionner le « lobby juif » à propos de la campagne qui a suivi l’attentat.

Enfin, Raymond Barre banalise les idées négationnistes de Bruno Gollnisch qu’il considère comme « un homme bien ».

Le MRAP s’interroge sur la légalité des propos tenus par Raymond Barre tout particulièrement dans le contexte actuel de montée des idées d’extrême droite et du racisme.

Paris le 5 mars 2007

 

 

Tag(s) : #Antisémitisme, #Barre