Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’est avec stupeur, mais sans surprise, que le MRAP accueille les récents propos racistes tenus par le ministre de l’Intérieur, M. Brice Hortefeux. Ces propos ont été révélés au public ce jeudi, 10 septembre, dans l’après-midi par une vidéo publiée sur le site du journal Le Monde.

A l’université d’été de l’UMP réunie à Seignosse dans Les Landes, samedi 05 septembre, le ministre avait été invité à se laisser prendre en photo avec un jeune militant de son parti. Celui-ci lui avait été présenté comme « un Auvergnat ». A plusieurs reprises, la conversation venait porter sur les origines du jeune homme, présenté sous l’angle de « l’intégration » en précisant que « lui, il parle Arabe » et « qu’il mange le cochon ».

Puis tombe la phrase-clé de la scène, quand Brice Hortefeux affirme : « Il ne correspond pas du tout au prototype. Ce n’est pas du tout ça. » Pour ajouter : « Il en faut toujours un. Quand il y en a un, ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes. »

Visiblement, Monsieur Hortefeux ne considère pas ce jeune Français issue de l’Auvergne, et d’origine « arabe » supposée, comme un Français à part entière. Vis-à-vis de ce jeune militant de son propre parti, il fait preuve d’une fixation sur l’origine, révélatrice de ce qu’il faut qualifier de véritable obsession chez ce ministre. « Il n’a pas le prototype », dans ce contexte, signifie visiblement : pas le prototype « blanc ».

Compte-tenu du passé de Brice Hortefeux et de sa politique vis à vis des immigrés, le MRAP ne doute pas un seul instant de la sincérité de ses propos.

Paris, le 10 septembre 2009

Tag(s) : #Racisme, #UMP, #Hortefeux, #MRAP