Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Procès Goldnadel-MRAP : échec aux extrémistes

Suite à la publication par le MRAP en juillet 2003 d'un rapport analysant le rôle idéologique joué par certains intellectuels dont les écrits alimentent le terreau sur lequel prospère le racisme anti-arabe,
Messieurs William Goldnadel, avocat et Président de l'association France-Israël, Michel Darmon, ancien Président de l'association France Israël, avaient intenté un procès au MRAP.

Faisant suite aux multiples procès fait à des journalistes, des personnalités politiques et associatives qui se voyaient aussi remettre des « prix Goebbels » par des associations présidées par Monsieur Goldnadel ainsi que des extrémistes de la Ligue de défense juive, ce nouvel épisode, que le MRAP assimile à du harcèlement judiciaire, avait pour but de museler une association dans son combat contre les extrémistes de tous bords qui attisent les tensions communautaires et participent d'une certaine manière au développement du racisme.

Ce rapport dénonçait la diabolisation des populations arabo-musulmanes accusées d'être les vecteurs de l'antisémitisme. Il dénonçait la sous évaluation dangereuse, par ces auteurs, de la nocivité de l'extrême droite traditionnelle dans la propagation et le développement de l'antisémitisme.

Le tribunal de la 17ème chambre correctionnelle de Paris a, le 19 mai 2005, débouté Messieurs Goldnadel et Darmon dans leur plainte pour diffamation et injure publiques. La Cour d’appel vient de confirmer cette décision aujourd’hui.

Cette décision de justice renforce la détermination du MRAP dans son combat contre tous ceux qui entretiennent le terreau de l’intolérance, montent des procès en sorcellerie, et portent atteinte à la liberté d'expression, d'analyse et de dénonciation.

Paris, le 6 juillet 2006.

Tag(s) : #Antisémitisme