Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout comme Finkielkraut il y a quelques mois, c’est la presse israélienne que le maire UMP de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) Xavier Lemoine a choisie pour y déverser son racisme le plus abject, passible de sanctions pénales.

L’auteur de l’interview pour Haaretz (http://www.haaretz.com/hasen/spages/725064.html, Daniel Ben Simon, a tendu un micro des plus complaisants à Lemoine. Mais Ben Simon s’est courageusement abstenu d’indiquer à ses lecteurs que Lemoine doit lui-même sa carrière au politicien local Pierre Bernard, un nostalgique du régime de Vichy, condamné à plusieurs reprises pour discrimination raciale (ce qui n’a évidemment pas empêché, bien au contraire, Sarkozy de remettre récemment les insignes de la Légion d’Honneur à ce même Pierre Bernard).

Mais lisons maintenant les propos de Lemoine, rassemblés sous le titre évocateur « C’est eux ou nous ! », par le complaisant Daniel Ben Simon.

« Ecoutez », déclare Lemoine en montrant, de la fenêtre de son bureau, le quartier des immigrés, « ce sera eux ou nous. S’ils gagnent, on est morts. Moi je suis catholique, français et fier de l’être, et je n’ai pas l’intention de vivre comme un dhimmi (un non-musulman bénéficiant d’un statut protecteur dans les pays musulmans, note de Daniel Ben Simon) dans mon propre pays ».

« On n’est pas comme eux, et ces gens ne représentent pas la France. On est plongé dans une guerre islamique qui se déroule dans le monde entier, en Iran, en Irak, au Pakistan et en Afghanistan. Tout ce qui se passe là-bas a des répercussions ici en France, et cela influence les immigrés ».

« Cela se passait deux mois après le 11 septembre. Il y avait eu un concours de dessins dans les maternelles et les écoles primaires. J’ai été sidéré de voir que 20% des enfants, tous musulmans, avaient peint Oussama Ben Laden en héros. Cette découverte me donne encore la chair de poule ».

Selon Daniel Ben Simon, Xavier Lemoine fait un cauchemar récurrent, dans lequel les immigrés s’échappent de leurs habitations, et viennent mettre le feu à la ville !

Xavier Lemoine considère aussi que « les Juifs sont nos alliés dans cette lutte », écrit encore Daniel Ben Simon, avant de redonner la parole, en direct, à ce politicien d’extrême-droite pour lequel il éprouve manifestement de l’admiration :

« Cela me fait mal de penser que mon pays a honte de sa culture et de ses valeurs. Quand la France renie sa propre histoire et passe son temps à s’excuser de l’esclavage, de ses conquêtes et du colonialisme, faut-il s’étonner que les immigrés relèvent la tête, qu’ils s’en prennent à la France, et qu’ils ne la respectent pas ? Malheureusement, la France ne leur a pas demandé de changer. Elle les autorise à parler arabe, et à cultiver leur héritage, aux dépens de la culture française »

La construction d’une mosquée devrait bientôt commencer à Montfermeil, poursuit Ben Simon, qui semble s’émouvoir du fait que l’édifice religieux aura un minaret de 12 mètres, et que Lemoine a finalement renoncé à s’opposer au projet.

« Lemoine espère que les offices religieux et l’ouverture de ce lieu de culte permettant aux musulmans de se rassembler sera facteur d’apaisement des tensions. Mais il ne se fait pas d’illusions », écrit Ben Simon, avant de laisser le dernier mot au raciste de Montfermeil :

« C’est un combat entre deux cultures. C’est une guerre entre l’Islam et la culture occidentale. La France et l’Europe sont en danger. Si nous ne sommes pas capables de prendre la mesure de la menace musulmane, alors nous sommes en grand péril ».

Traduit et publié par CAPJPO-EuroPalestine

Tag(s) : #Islamophobie