Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La presse annonce la candidature de Dieudonné M'Bala M'Bala aux élections européennes. La liste des colistiers annoncés fait frémir. Outre "l'humoriste" qui ne sait plus quelle provocation obscène inventer, il y aurait, par ordre alphabétique :


Stellio Capochichi, dit Kemi Seba, condamné pour racisme, notamment à l'initiative du MRAP,
Robert Faurisson, condamné plusieurs fois pour négationnisme, notamment à l'initiative du MRAP,
Ginette Hess-Skandrani, collaboratrice de médias négationnistes,
Thierry Messan, adepte des explications conspirationnistes,
Alain Soral, passé de l'extrême-gauche au FN, avant de s'en séparer pour des questions de préséance,
et d'autres "infréquentables"...

Le MRAP exprime sa stupeur et son inquiétude face à ce que révèle cette candidature.

Au nom de la provocation, Dieudonné recycle les pires thèmes de l'extrême-droite et offre une tribune inespérée aux falsificateurs de l'histoire.

 


La condamnation de la politique israélienne, la lutte contre les discriminations dont sont victimes notamment les habitants des quartiers populaires, sont instrumentalisées pour déboucher sur une condamnation d'un "système sioniste", fourre-tout démagogique et non-sens politique incluant tous les partis politiques, les médias, etc..

 


Ces théories rappellent trop celles des conspirationnistes et des antisémites de toujours pour que tous les démocrates et les anti-racistes ne s'en inquiètent pas.

 

Le MRAP sera vigilant face aux expressions publiques de cette liste. Il n'hésitera pas à dénoncer, y compris par la voie judiciaire, les propos racistes qui seraient tenus, comme il a dénoncé les articles antisémites du site "Les Ogres".
 


 

Paris, le 24 mars 2009

 

 

Tag(s) : #Antisémitisme, #Dieudonné, #Négationnisme, #Extrême-droite, #MRAP