Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

COMMUNIQUE DE PRESSE

Alain de Benoist, penseur d'extrême droite, invité d'un colloque officiellement co-organisé par la mairie de Nice

Ce n'est pas un thème banal sur lequel planchent, ce jeudi 30 et vendredi 31 octobre 2008, les participants illustres à un colloque qui se tient à Nice :
« Le héros dans l'identité européenne ». Un thème aux illustrations guerrières, comme le démontrent certaines invitations à cette réunion pseudo-scientifique (voir http://fr.novopress.info/?p=13778).

La personnalité de l'un des intervenants principaux de ce colloque, officiellement co-organisé par la mairie UMP de Nice et par « l'Institut européen de hautes études internationales » - un organisme d'enseignement privé -, est encore moins banal. Il s'agit d'Alain DE BENOIST, l'un des principaux penseurs de l'extrême droite anti-démocratique française au cours de ces trente à quarante dernières années.

Alain de Benoist a été le principal fondateur du GRECE ou « Groupement de recherches et études sur la civilisation européenne », en 1968 à Nice. Ce groupe a ouvré pendant des décennies à la refondation de l'armature idéologique de l'extrême droite. Après la défaite qu'avait connue l'extrême droite au moment de la fin des guerres coloniales et de la décolonisation, Alain de Benoist et d'autres avaient ressenti le besoin d'un renouveau
idéologique afin de rejeter les bases d'un racisme « théoriquement fondé ».

Certes, lui et son groupe ont apporté, par la suite, des renouvellements importants dans la formulation des idées racistes, anti-égalitaires et anti-démocratiques. Au lieu de dire « race », par exemple, ce courant a pris l'habitude de parler de « culture » ou d' « identité ».

Ce qui est choquant, est le fait de voir la mairie de Nice co-organiser, de façon très officielle, un colloque pour lequel Alain de Benoist tient la « conférence introductive ». Quelques minutes avant l'idéologue le plus connu de l'extrême droite française, c'est d'ailleurs un porte-parole de la mairie de Nice, à savoir Bernard ASSO, « maire-adjoint délégué aux affaires européennes » de la ville, qui ouvrira la conférence.

Le MRAP, choqué par cette banalisation des « idées » de l'extrême droite et de leurs concepteurs principaux, condamne vivement la tenue de cette conférence de deux jours et sa co-organisation par la ville de Nice. Il demande que les responsabilités politiques de l'invitation donnée à un conférencier d'extrême droite - anti-démocrate radical déclaré -  soient éclaircies et que les responsables soient sanctionnés, quel que soit leur rang à la mairie de Nice.



Paris, le 30 octobre 2008



Voir aussi :


http://www.nice-premium.com/article/l-identite-europeenne-en-question-a-nice.3915.html


presse.nice.fr/document/PROGRAMME-DE-TRAVAIL-au-24-octobre.doc

Tag(s) : #Extrême-droite, #MRAP