Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Délation à l'encontre d'une jeune mère « sans papiers » par un employé
municipal à Paris 5e :

Forte inquiétude du MRAP

C'est avec un grand soulagement que le MRAP apprend, ce jeudi 30 octobre, /ue la jeune ressortissante équatorienne qui avait été convoquée au commissariat de police du 5e arrondissement de Paris, en est ressortie libre. Auparavant, jeudi matin, le MRAP avait participé avec d'autres associations - dont le Collectif de vigilance 12 et le Réseau éducation sans frontières (RESF) - à un rassemblement de solidarité avec la jeune mère de
famille.

La situation de la jeune femme équatorienne avait fait grand bruit, ces derniers jours. Cette dernière, « sans papiers », avait été dénoncée par un employé municipal lors de l'inscription de son fils à l'école publique.

Un tel comportement de la part d'un agent municipal ne peut que susciter l'inquiétude, à un moment où lois et règlementations visent à imposer aux serviteurs de l'Etat ou des administrations un honteux « devoir » de délation des étrangers «sans papiers ». C'est là une pente funeste, que rejette vigoureusement le MRAP. Un pays sans mémoire ne peut que reproduire les passés les plus sombres.

Paris, le 30 octobre 2008
Tag(s) : #Immigrés et étrangers, #MRAP