Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le MRAP exprime sa profonde tristesse et son émotion à l'annonce du décès du poète palestinien Mahmoud Darwich à qui il veut rendre un dernier hommage. Il présente à sa famille, à ses amis,  à tout le peuple palestinien ses plus sincères condoléances.

Mahmoud Darwich est mort loin de son pays, la Palestine qu'il a tant chantée dans ses poèmes.


«Je suis atteint d'un mal incurable qui s'appelle l'espoir» écrivait-il dans un de ses poèmes. Nous sommes atteints du même mal : l'espoir de voir enfin une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, paix qui ne pourra exister qu'avec la fin de la colonisation et la création d'un Etat palestinien dans les frontières de 1967, espoir de voir enfin les droits du peuple palestinien reconnus pas uniquement dans des résolutions de l'ONU non appliquées mais dans le quotidien.

«Espoir de voir nos enfants aller sans danger à l'école. Espoir pour une femme enceinte de donner naissance à un bébé vivant, dans un hôpital, et pas à un enfant mort devant un poste de contrôle militaire. Espoir que nos poètes verront la beauté de la couleur rouge dans les roses plutôt que dans le sang. Espoir que cette terre retrouvera son nom original: terre d'amour et de paix. Merci pour porter avec nous le fardeau de cet espoir. "

Nous continuerons à porter le «fardeau de cet espoir » en pensant à toi, Mahmoud.

Paris le 11/08/2008
Tag(s) : #Palestine, #MRAP