Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici le communiqué du MRAP du 27 avril dernier.

Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation

Chaque année, la France honore la mémoire des victimes et héros de la déportation. Une fois de plus cette mémoire a été souillée par les provocations verbales et mensonges d'un Jean-Marie Le Pen, qui tente de
nier ce qui fut la réalité de la déportation :

80 000 déportés victimes de la répression nazie (résistants, otages, homosexuels, etc..) dont 40 % ne sont pas revenus.

76 000 déportés (dont 11 000 enfants) au titre des persécutions antisémites et dans le cadre de la mise en œuvre de la « solution finale de la question juive » en Europe. Seuls 3 % d'entre eux sont revenus.

15 000 Tsiganes déportés. Très peu sont revenus.

Créé par d'anciens résistants et déportés, le MRAP s'associe à cette Journée du souvenir.

Il entend également lutter contre toutes les tentatives de négationnisme et attend qu'elles soient condamnées, y compris dans les tribunaux, par les autorités de la République.

Il continuera à dénoncer le racisme sous toutes ses formes, quels qu'en soient les auteurs et quelles qu'en soient les victimes.

Il rappelle que l'oeuvre de mort du nazisme avait été préparée et facilitée par toutes les discriminations antérieures  et  notamment des campagnes de dénonciation de l'immigration. Il demande à tous de ne jamais oublier que les techniques qui ont permis
les rafles avaient été mises au point avant l'occupation nazie pour la "gestion des étrangers".

Paris, le 27 avril 2008

--
Secrétariat de Direction
Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples
43 bd Magenta - 75010 Paris - http://www.mrap.fr
Histoire du MRAP (actualisé) : http://mrap.juridique.free.fr
Tag(s) : #Mémoire seconde guerre mondiale, #MRAP