Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué de Presse

Paris, le 18 mars 2008

 

IRAK: 5 ans ça suffit!

 

 

Dans quelques jours commencera la 6ème année d'occupation de l'Irak par les Etats Unis et ses alliés. Comme des millions d'hommes et de femmes l'avaient crié partout dans le monde il y a 5 ans, l'agression des Etats-Unis contre l'Irak n'a pas rétabli la démocratie, elle a semé le chaos, la destruction, la mort et conduit à la guerre civile qui fait chaque jour des centaines de victimes dans l'indifférence générale. Les opérations militaires devaient durer selon Donald Rumsfeld “6 jours ou 6 semaines, en tout cas pas 6 mois”. Cela fait 5 ans et en réalité c'est un état de guerre permanent que les Etats Unis sont en train d'instaurer dans le monde, en Afghanistan, en Irak peut être en Iran ou en Syrie demain.

 

 

Plus d'un million d'Irakiens et près de 4000 soldats étasuniens ont péri. Cette guerre a déjà coûté trois milliards de dollars rien qu'aux Etats-Unis soit 25 millions de dollars chaque jour. La situation des enfants est particulièrement dramatique. D'après l'UNICEF, le manque d'eau potable touche 60% d'entre eux et plus de deux millions souffrent de malnutrition. Le système scolaire irakien qui était en 1990 le meilleur de la région, est aujourd'hui l'un des plus faibles.

 

Loin de combattre le terrorisme, cette politique d'agression n'a fait que permettre le développement de l'intégrisme et du fanatisme.

 

 

Les soi disant “armes de destruction massive” n'étaient qu'un mensonge grossier pour permettre à G. Bush de mettre la main sur les champs de pétrole et de contrôler le Moyen Orient. Mais en attaquant un pays totalement désarmé, les Etats Unis ont affaibli toute référence au droit international et conforter l'idée que seule la puissance militaire est à même de garantir à un Etat sa sécurité et son indépendance. Comment s'étonner ensuite que d'autres pays cherchent à se doter de l'arme nucléaire? Cela a eu comme conséquence la relance de la course aux armements dans laquelle de nombreux pays engouffrent des sommes colossales au détriment de leur développement économique, social, humain. C'est une menace pour la planète entière.

 

 

Mais comme si le bourbier irakien ne suffisait pas, la Maison Blanche menace aujourd'hui l'Iran. Le peuple iranien subit une dictature épouvantable, mais c'est au peuple iranien qu'il appartient de renverser cette dictature. On n'apporte pas la démocratie en remplissant les hôpitaux et les cimetières. G. Bush a donné son soutien aux positions les plus extrêmistes du gouvernement israélien le conduisant à l'agression contre le Liban en été 2006 et l'incitant à refuser toute espoir d'une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, il soutient les agressions du gouvernement turc contre le peuple kurde en Irak;

 

 

Le MRAP appelle au retrait des troupes d'occupation d'Irak et à l'arrêt de toutes les opérations militaires, à la restitution immédiate de la souveraineté du peuple irakien. Les menaces d'agression à l'égard de l'Iran ou de la Syrie doivent cesser, des négociations doivent s'ouvrir pour débarrasser toute la région des armes nucléaires, premier pas vers un désarmement nucléaire de toute la planète. La France devrait, au lieu de soutenir la politique belliqueuse du gouvernement Bush, oeuvrer pour l'application du droit international et des Conventions de Genève sur la protection des civils.

 

 

Le MRAP tient à adresser un hommage aux démocrates irakiens, aux femmes en particulier, aux pacifistes américains , notamment aux déserteurs de plus en plus nombreux qui luttent contre cette sale guerre . Il appelle à se joindre au rassemblement organisé par American Against the War

 

 

 

Mercredi 19 mars de 18h à 20h Place Saint Michel à Paris

 

 

 

 

Tag(s) : #Moyen-Orient, #MRAP