Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://mrap54.free.fr/outils/education.htm

Le MRAP propose de travailler avec des jeunes de 15 à 25 ans à partir d’un questionnaire que nous avons élaboré pour mener une large étude sur les causes et les mécanismes de la banalisation de la xénophobie et du racisme.

Il s’agit pour le MRAP, à l’aide de ce questionnaire, d’établir un dialogue avec les jeunes, en partant de leurs préoccupations, doléances, inquiétudes, et de leurs revendications
La démarche ne vise pas à tenir un discours supplémentaire sur le racisme et la nécessité de l’anti-racisme. Bien qu’il demeure indispensable, ce discours a montré ses limites.
Nous voudrions provoquer, chez les jeunes, un questionnement sur ce qui fait le terreau du  racisme, forme radicale du refus de l’autre, mais aussi remède illusoire aux souffrances quotidiennes endurées.
Nous voudrions amener les jeunes à déconstruire les stéréotypes, les préjugés, les imprégnations idéologiques pour qu’ils parviennent à construire leur propre parole sur le monde qui les entoure, passage obligé pour envisager l’édification d’une société plus juste fondée sur la tolérance et la reconnaissance de l’autre. Dans cette perspective, nous avons été contraints d’utiliser des mots, des expressions fréquentes dont nous ne partageons ni les termes, ni les contenus.
Quelques pistes pour utiliser ce questionnaire
Un questionnaire modulable et modifiable dans lequel chacun pourra puiser les thèmes et les questions qui le préoccupent.
Le questionnaire est incitatif, les jeunes doivent impérativement s’en emparer, ce qui signifie le critiquer, le modifier, le compléter……..
L’élaboration des réponses aux questions nécessitera le plus souvent des recherches et  une documentation (films, ouvrages, dossiers pédagogiques, expositions, micro trottoirs…), des échanges entre les jeunes, avec les adultes,  qui s’engageront dans ce travail.
Il est important de répondre aux questions choisies par une réflexion justifiée
(ne pas se limiter à  « oui » ou « non »)
Au-delà des réponses aux questions, il serait intéressant de susciter des productions diverses, petits films, poèmes, rap, slam….scènes de théâtre, cahiers de doléances….. qui pourraient servir de support à des rencontres-débats dans les quartiers et converger vers une première table ronde organisée par le MRAP avec les jeunes et des intervenants à l’occasion de la semaine anti-raciste d’ un collectif d’organisations auquel participe le MRAP vers mars avril 2009.
Il pourrait …ce que décideront les jeunes.
Tag(s) : #MRAP, #Éducation