Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Général de Bollardière enfin honoré.


Le MRAP se réjouit que, enfin, à Paris, un lieu (carrefour des avenues Suffren et La Motte Piquet à Paris) honore le Général Jacques Pâris de Bollardière, le jeudi 29 novembre 2007 à 17h15.

Il faut rappeler que pendant la guerre d’Algérie, ce général, ancien Compagnon de la Libération, le plus décoré des généraux de cette époque, demanda à être relevé de ses fonctions de commandement  pour ne pas cautionner la pratique de la torture contre les algériens. Parce qu’il rendit publique sa position dans le journal l’Express de Jean-Jacques Servan-Schreiber, il fut condamné à 60 jours de forteresse, et « mis au placard ».

Il s’engagea ensuite dans les campagnes de non violence, et en particulier contre les essais atomiques (aux côtés de l’Amiral Sanguinetti) dans les atolls de l’océan pacifique.

Dans cette période où des élus, comme à Perpignan, soutiennent les nostalgiques de l’OAS, du colonialisme et qu’un vent nauséabond souffle pour attiser les relents racistes issus de ces guerres coloniales, ce geste, dans la capitale ne peut que réconforter.

Le MRAP exprime un souhait complémentaire à cette occasion : Il demande aux autorités de l’Etat Français d’amnistier, et de rendre tous leurs droits à ceux qui ont été condamnés à pour avoir pris des positions courageuses, rendant honneur à la France, dans cette période pour s’opposer aux guerres coloniales, aux exactions, aux crimes commis au nom de leur pays. Cette reconnaissance, même à titre posthume pour certains est indispensable pour ceux qui vivent encore avec ces condamnations et pour les familles de ceux aujourd’hui disparus.


Paris, le 27 novembre 2007.

--
Secrétariat de Direction
Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples
43 bd Magenta - 75010 Paris
Site officiel : http://www.mrap.fr
Histoire du MRAP : http://mrap.juridique.free.fr

Tag(s) : #Colonialisme, #Algérie, #MRAP